Monsieur Gilbert

Monsieur Gilbert - Etienne Duluth

Notre ancien voisin, Monsieur Gilbert, vient d'atterrir à la résidence le saint-joseph d'Ahuntsic. Le pauvre, bien sûr, ce n'est pas vraiment un tournant qui lui fait plaisir. En effet, Monsieur Gilbert a été très actif toute sa vie, et a fait partie de nombreuses associations. Ancien combattant en Afrique du Nord, il s'était engagé dans diverses activités liées de près ou de loin, à son corps de métier qui était tout simplement l'épicerie. Ce monsieur, très sympathique, se retrouve maintenant dans un cadre bien différent. Entouré de personnes peu actives et sur ce que beaucoup appellent la voie de desserte … avant la dernière demeure. Mais Monsieur Gilbert n’a pas dit son dernier mot ! Il est beaucoup trop énergique pour cela.

Heureusement, Monsieur Gilbert est quelqu'un de très vivant, qui a su garder tout son enthousiasme. Ainsi, il s'est vraiment réjoui d'une nouveauté propre à notre époque, à savoir, la solidarité développée grâce aux réseaux sociaux. Il vient par exemple d'apprendre qu'il y a des services à la personne qui ne sont pas payants et que l'on peut troquer ses compétences et savoir-faire sur quelques sites dédiés 

L'idée de pouvoir continuer à apporter des choses à autrui et se sentir utile, lui a changé la vie. Ceci à un tel point, qu’il en a presque rajeuni, et que les médecins se félicitent de son état de santé. À se demander s'il ne va pas quitter cette résidence. Il se porte si bien, mais il ne connaît plus personne au monde, donc, il est fort probable qu'il doive rester là pour profiter de l'ambiance communauté. Le fait de participer aux réseaux sociaux d’entraide, lui a permis néanmoins de se construire une autre petite communauté à laquelle il tient beaucoup, car là, il se sent vraiment exister, regardé, vu.

C’est nouveau pour lui qui a vécu plusieurs mois de solitude, c’est comme un nouveau départ, un nouveau souffle.

Dans sa résidence, beaucoup ont perdu l’usage de la parole, de leurs jambes ou bras, si bien que les interactions sont limitées, et de plus, on fait peu travailler le cerveau. Être entouré de personnes à mobilité réduite et à l’expression diminuée, n’aide pas à se maintenir, tant physiquement que moralement ou mentalement. Il n’a pas de famille, mais de nouvelles personnes qui viennent le voir pour lui demander de leur rendre service. C’est devenu une star dans sa résidence, et sa côte de popularité grandissante, lui a redonné le sourire. Cela fait vraiment plaisir à voir ! Merci les réseaux sociaux !